Chopin, un espoir pour les enfants atteints de mucoviscidose ?

shutterstock_290011430

Jusqu’à présent, le décès du génial compositeur était attribué à la tuberculose …

Depuis quelques temps, des scientifiques polonais penchent de plus en plus pour une maladie génétique, la mucoviscidose.

Au regard de toutes les affections dont a souffert Frédéric Chopin pendant sa courte vie (1810 – 1849), faible depuis son enfance, enclin aux infections pulmonaires, de nombreuses toux chroniques, une maigreur extrême, et une mort à la quarantaine comme tous les patients atteints de cette maladie, il semblerait que les médecins soient sur une bonne piste.

Pour en être vraiment certain, il faudrait analyser son coeur, conservé dans l’église Sainte-Croix de Varsovie (alors que sa dépouille repose au Père-Lachaise à Paris). Mais le ministère polonais de la culture s’y oppose.

Il est certain que ça ne change rien à l’Histoire, mais voici ce que déclare le professeur Wojciech Cichy, un des spécialistes polonais de la mucoviscidose

«Si nous pouvons prouver que Chopin souffrait de mucoviscidose, ce serait une très grande inspiration pour nos malades, en particulier les enfants, savoir qu’ils pourraient aussi accomplir quelque chose de grand comme lui».

share post:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *